Ouvrir le menu principal

Page:Montaiglon - Recueil général et complet des fabliaux des 13e et 14e siècles, tome IV.djvu/138

Cette page n’a pas encore été corrigée


XCIX DES .III. DAMES Londres, Mus. brit., Mss. Harl. 225î, fol. iio r» à 1 10 v°. >uiSQ_E de fabler ay comencé, j Ja n^yert pur moun travail lessé : De trois dames comenceroy, t Assez brièvement le counteroy, Qe al mount Seint Michel aloient En pelrynage come vouué avoyent, Ne voderount plus demorer De lur promesse aquiter, E de ce fesoient qe senées. Ja avoient aie deus jornées, E l’endemain fust la tierce; Qant vint à l’heure de tierce, La une garda en un sentier : Si trova un vit gros e plener Envolupé en un drapel ; N’i ont descovert qe le musel. La dame le prist meyntenaunt E de la trouvure fust joyaunt, Qar el-e savoit qei ce estoit. E celé, qe après aloit.