Ouvrir le menu principal

Page:Monod - Renan, Taine, Michelet, 1894.djvu/17

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



PRÉFACE


Les trois maîtres dont je me suis proposé d’étudier l’œuvre et la vie, résument, à mes yeux, ce qu’il y a d’essentiel dans l’œuvre historique de notre pays et de notre siècle. Ils se complètent, tout en s’opposant sur certains points. Je ne veux certes pas diminuer le mérite et la gloire d’Augustin Thierry, de Guizot, de Mignet, de Tocqueville, de Fustel de Coulanges ; mais leur effort ne me semble pas avoir une portée aussi étendue, aussi générale, aussi profonde que celui de Renan, Taine et Michelet. L’histoire se propose trois objets principaux : critiquer les traditions, les documents et les faits ; dégager la philosophie des actions humaines en découvrant les lois scientifiques qui les régissent ; rendre la vie au passé. Renan est par excellence