Page:Monnier - Deux gougnottes, 1864.djvu/92

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



louise.

Et point d’enfants à craindre !…


henriette.

Et nos maris ?…


louise.

Traitons-les comme ils le méritent : faisons-les cocus !…


henriette.

Où vas-tu, cher trésor, où vas-tu ?


louise.

Laisse-moi, ma reine, laisse-moi