Page:Monnier - Deux gougnottes, 1864.djvu/77

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



henriette.

Comme vous m’avez rendue heureuse !


louise.

Donne ta bouche, ange adoré ! ton joli petit bec… Encore ! encore ! veux-tu ?…


henriette.

Oui ! oui ! toujours ! toujours !…


louise.

Eh bien ?