Page:Monnier - Deux gougnottes, 1864.djvu/62

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



louise.

Les blondes sont plus aimantes dit-on…


henriette.

Le croiriez-vous ?…


louise.

Je suis tentée de le croire.


henriette.

Quelle preuve en avez-vous ?