Page:Monnier - Deux gougnottes, 1864.djvu/54

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



louise.

Ils sont tous taillés sur le même patron.


henriette.

Il faut nous résigner.


louise.

C’est triste.


henriette.

Que voulez-vous !…


louise.

Dites-moi, chère madame ; voyez-