Page:Monnier - Deux gougnottes, 1864.djvu/41

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



louise.

C’est singulier ; toujours vous m’avez inspiré beaucoup de sympathie.


henriette.

Vraiment !


louise.

Et cela, dès le premier jour.


henriette.

J’allais vous avouer la même chose.


louise.

Et dire que si nous ne nous étions