Page:Monnier - Deux gougnottes, 1864.djvu/17

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



henriette.

Plusieurs dames de mes amies ont été de cet avis.


louise.

Ces dames sont bien bonnes. Cette habitation est une folie de mon mari, à laquelle je me repens tous les jours de m’être associée.


henriette.

Quelle place au lit préférez-vous, dites-moi ?