Page:Monnier - Deux gougnottes, 1864.djvu/105

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



henriette.

Je n’en sais pas.


louise.

Si, si ! t’en prie, t’en prie !…


henriette.

On n’en disait pas à la pension.


louise.

On en disait à la mienne…


henriette.

Commence.