Page:Mirbeau - Ça les embête, paru dans l’Écho de Paris, 8 décembre 1890.djvu/3

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Deuxième critique

Ça ne tient pas debout !


Premier critique

L’expérience est faite… Elle est décisive…


Deuxième critique

Elle est irrévocable.


Premier critique

Enfin ! Ça n’est pas malheureux !


Deuxième critique

J’espère qu’on va nous laisser tranquilles, maintenant.


Premier critique

Moi, vous savez, demain, je l’enterre, ce Becque !


Deuxième critique (riant)

Moi, je l’incinère… c’est plus gai !


Premier critique

Est-ce curieux comme l’on se trompe quelquefois ?… On s’était emballé, à la Renaissance… Moi-même, je me souviens, je m’étais emballé… c’est incroyable.


Deuxième critique

Moi aussi, je m’étais emballé… Pourquoi ?…


Premier critique (très dogmatique)

Affaire d’optique, cher ami, tout simplement… ici, l’optique n’est plus la même… c’est la véritable optique !… Or, au théâtre, l’optique, c’est tout…