Ouvrir le menu principal

Page:Millaud - Madame l'Archiduc.pdf/92

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MARIETTA, se voyant surprise, pousse un tri.

Ah !

Elle se sauve dans le pavillon.


FORTUNATO.

Mais, messieurs !


FRANGIPANO.

Parfait, capitaine.


FORTUNATO.

Je vous jure, messieurs !


BONAVENTURA.

Nous n’avons rien vu.


BONARDO.

Absolument rien vu.


TOUS.

Rien !


FRANGIPANO.

Et puis, nous aurions vu quelque chose…


PONTEFIASCONE.

Ce n’eût été rien de bien rare.


BORNARDO.

Ni de bien nouveau.


BONAVENTURA.

Le capitaine Fortunato…


FRANGIPANO.

N’a-t-il pas toujours été le favori…


PONTEFIASGONE.

De la favorite de l’archiduc.


BONARDO.

Toujours !


FRANGIPANO.

Toujours !


PONTEFIASCONE.

Toujours !