Page:Millaud - Madame l'Archiduc.pdf/51

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à droite, Frangipane et Bonardo paraissent, Marietta se trouve entre les deux premiers et Giletti entre les deux autres, ils descendent tous les six.


GILETTI et MARIETTA, effrayés.

Qu’est-ce que c’est qu’ça ?

SEXTUOR.

PONTEFIASCONE et BONAVENTURA,
––––––––––S. A. D. E.

MARIETTA et GILETTI.
––––––––––S. A. D. E.

LES CONSPIRATEURS.
––––––––––S. A. D. E.

PONTEFIASCONE, à Giletti.
–––––––––Le secret est grave,
––––––A demi-mot vous comprenez ;
––––––Cependant si vous y tenez.

GILETTI et MARIETTA.
––––––––Eh bien !

TOUS LES QUATRE.
––––––––Eh bien ! S. A. D. E.

Ils remontent.


MARIETTA, à Giletti.
––––––Comprends-tu, toi ?

GILETTI.
––––––Comprends-tu, toi ? Rien, ma parole !

MARIETTA.
––––––Il me semble que je sais ;
––––––J’appris ça jadis à l’école,
––––C’est pas autre chose que l’A, B, C.

GILETTI.
––Tu crois ?

MARIETTA.
––Tu crois ? Faut essayer, ils vont recommencer.

GILETTI.
––––Soit, essayons.