Page:Michelet - OC, Histoire de la Révolution française, t. 5.djvu/346

Cette page a été validée par deux contributeurs.


tendre l’attaque, il fallait aller au-devant, mettre tous les peuples en demeure de revendiquer leurs droits.

L’offensive universelle fut prise par Louis XIV dans la succession d’Espagne ; il n’attendit pas l’Europe, il alla à elle. Et la France aurait attendu, quand elle pouvait avancer avec la force d’un principe, avancer sous son drapeau, le drapeau des libertés du monde !

La déclaration de guerre à l’Angleterre fut proposée par Brissot, votée unanimement le 1er février.

Elle finit cet état douteux qui n’était ni paix ni guerre, elle posa la France dans une situation hardie et loyale, elle tira le fil de la politique des mains équivoques qui essayaient de le saisir, et coupa la mauvaise trame que croyait filer Dumouriez.