Ouvrir le menu principal

Page:Michelet - Œuvres complètes Vico.djvu/621

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE PREMIER


OBJET DE CE LIVRE. — RETOUR DE L’AGE DIVIN.


D’après les rapports innombrables que nous avons indiqués dans cet ouvrage entre les temps barbares de l’antiquité et ceux du moyen âge, on a pu sans peine en remarquer la merveilleuse correspondance, et saisir les lois qui régissent les sociétés lorsque, sortant de leurs ruines elles recommencent une vie nouvelle. Néanmoins nous consacrerons à ce sujet un livre particulier, afin d’éclairer les temps de la barbarie moderne, qui étaient restés plus obscurs que ceux de la barbarie antique, appelés eux-mêmes obscurs par le docte Varron dans sa division des temps. Nous montrerons en même temps comment le Tout-Puissant a fait servir les conseils de sa Providence, qui dirigeaient la marche des sociétés, aux décrets ineffables de sa grâce.

Lorsqu’il eut, par des voies surnaturelles, éclairé et affermi la vérité du christianisme contre la puissance romaine par la vertu des martyrs, contre la vaine