Ouvrir le menu principal

Page:Michelet - Œuvres complètes Vico.djvu/575

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ainsi le peuple de Rome ne souffrit plus le droit caché, le jus latens dont parle Pomponius ; il voulut avoir des lois écrites sur des tables, lorsque les caractères vulgaires eurent été apportés de Grèce à Rome.

Cet ordre de choses se trouva tout préparé pour la monarchie. Les monarques veulent suivre l’équité naturelle dans l’application des lois, et se conforment en cela aux opinions de la multitude. Ils égalent en droit les puissants et les faibles, ce que fait la seule monarchie. L’équité civile ou raison d’État devient le privilège d’un petit nombre de politiques et conserve dans le cabinet des rois son caractère mystérieux.