Ouvrir le menu principal

Page:Michelet - Œuvres complètes Vico.djvu/526

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


doués d’une imagination vive comme celle des femmes, emportés dans leurs passions comme les jeunes gens les plus violents. Il faut donc refuser à Homère toute sagesse philosophique.


Voilà l’origine des doutes qui nous forcent de rechercher quel fut le véritable Homère.