Ouvrir le menu principal

Page:Mercure de France, t. 77, n° 278, 16 janvier 1909.djvu/76

Cette page n’a pas encore été corrigée


  • 68

MERCVRE DK FRANCK— 16-1-19c9 à peu une autorité tyrannique qui, ôtant au x intelligences la liberté et l’individualité, sous lesquelles elles ne sont rien, étoufferait le génie même sous l’empiro d ’une communauté jalouse. Dans les Assemblées, les Corps, les Compagnies, les Académies et tout ce qui leur ressemble, les médiocrités intrigantes arrivent par degrés à la domination par leur activité grossière et matérielle, et cette sorte d ’adresse à laquelle ne peuvent descendre les esprits vastes et généreux. Sauf pour la phrase mystique dudébut, ce sont les théories, c’est l’accent même de Chamfort. Toutefois il ne faut pas trop se concentrer. La pensée se ronge elle-même, devient, quand elle n’a pas de point d’application extérieur, une sorte de cancer moral. La vie contemplative, dit Chamfort, est souvent misérable. Il faut agir davantage, penser moins et ne pas se regarder vivre. Vigny, de son côté : L’ ennui est la maladie de la vie. Pour la guérir il suffit de peu de chose : aim ery ou vouloir. C ’est ce qui manque le plus généralement. Et cependant il suffirait d’aim er quelque chose, n’importe quoi, ou de vouloir avec suite un événement quelconque, pour être en goût de vivre et s’y maintenir quelques années. De là, le stoïcisme auquel ils aboutissent tous deux, les pages où Vigny expose son idéal moral dans Grandeuret ser­ vitude militaires. « Et moi aussi,j ’aifait abnégation! »; celles surtout oùil définit THonneur et son culte sontdans toutes les mémoires, ou y devraient être. Chamfort sent avec délicatesse la fine essence de l’honneur: Pour ne parler que de morale, on sent combien ce mot,l’honneur, renferme d’idées complexes et métaphysiques. (M axim es.) Voici qui est bien remarquable, et d’une singulière éléva­ tion. Un acte de vertu, un sacrifice ou de ses intérêts ou de soi-même, est le besoin d’une àme noble : l’ amour-propre d’un cœur généreux est, en quelque sorte, l’égoïsme d ’un grand caractère. Comme voilà bien expliquéela pensée profondedeLa Roche­ foucauld ! L’homme, chez Vigny, est refoulé de partout : gentilhomme, le peuple ne veut plus de lui; poète, la m ulti­