Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/90

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
74
canidie


Horrible, méconnu, je me jette à travers
La fange, sous les pieds de la foule étourdie,
Rouillé comme un vieux sou sans face ni revers !

Mais je veux vous maudire en quelque psalmodie
Avant que mon corps soit la pâture des vers,
Et c’est pourquoi, mon cher amour, je vous dédie

Ces poëmes sur deux rimes, en treize vers.