Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/66

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
50
la délicate


Alors à la blonde volage :
Ô muse blonde, que veux-tu ?
Tu n’aimes pas le gai village,
Son église au clocher pointu,

Les grillons chantant sous le seigle,
Les bergers dormant sous les houx,
Et tu n’as pas les yeux d’un aigle
Pour subir le grand soleil roux !
 
Veux-tu, pleurant sur une tombe,
Habiller tes chansons de deuil ?
Hélas ! une larme qui tombe
Rougirait le coin de ton œil !