Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/51

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE BÉNITIER



L’enfer, qui donne aux lys le poison des ciguës,
A mis en Elle un charme exécrable et vainqueur ;
Avec sa dent de neige aux morsures aiguës
Cette méchante femme a déchiré mon cœur.