Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/44

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
28
ariane


Dans mon cœur dévasté,
Ô vivante statue
Vêtue
De ta seule beauté !
 
Sois l’amour ! sois l’aurore !
Perce, rayon d’azur,
Le mur
De la nuit incolore !

Que sur l’ombre l’amour
Éperdu se déploie
Et noie
La haine dans le jour !