Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/213

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
197
pantéleia


Elles prirent plaisir, les belles fiancées,
À regarder la nuit d’étoiles s’iriser.
La nue enveloppa leurs formes balancées,

Et, pâles, savourant l’extase du baiser,
On vit leurs corps épris, ceints d’une lueur blonde,
Lentement se confondre et se vaporiser !
 
Il ne demeura plus qu’une écume féconde,
Blanche vapeur parmi l’air immatériel ;
Et, surpassant Vénus, perle éclose de l’onde,

Pantéleïa naquit de l’écume du ciel !