Page:Meister - Betzi.djvu/64

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Milord.

C’est quelque chose, mais ce n’est pas tout à beaucoup près. Une nation serait-elle dûment représentée, si elle ne l’était pas sous ses rapports les plus intéressans, relativement aux premiers intérêts de sa puissance et de son bonheur ?

Le Républicain.

Dans quelles subtilités vous allez encore nous engager !

Milord.

Rien de plus simple au contraire. Daignez me répondre. Une nation éclairée, par exemple, serait-elle dûment représentée par des ignorans ; une nation verbeuse par des hommes vicieux ; une nation religieuse par des athées ; une nation douée et sensible, par des hommes durs et