Page:Meister - Betzi.djvu/37

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



A. Et de nouveaux préjugés, une foi nouvelle, puisqu’il vous plaît d’employer ce mot, ne pourraient-ils pas, comme de nouvelles passions, servir très-heureusement à ranimer la mollesse et la langueur de notre pauvre espèce humaine ?

B. Peut-être. Mais n’oublions pas l’extrême danger et les longues calamités qu’entraîne presque toujours l’abolition d’anciennes maximes et l’établissement inconsidéré de nouvelles. Il n’est ici question que de repos et de bonheur, il importe donc beaucoup moins d’examiner la nature de certaines idées en elles-mêmes que l’étendue de leur pouvoir ou l’utilité de leur influence. Il est des contempteurs de ces vieilles idées, vraies ou fausses, mais douces et consolantes, à qui l’on seroit tenté d’adresser l’apostrophe du Virgile français :