Page:Meister - Betzi.djvu/321

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE V.


Incident bizarre.




Il n’était que trop aisé d’irriter la jalousie de Séligni. Je l’éprouvai de plus d’une manière ; je risquai même de lui laisser entrevoir les projets dont l’amour d’Eglof m’avait entretenue plus d’une fois ; mais le spectacle de sa profonde douleur, quelque effort qu’il fît pour la dévorer intérieurement, m’affectait bientôt au point que je me hâtais de me jeter dans ses bras, de le presser contre mon cœur, et de détruire ainsi moi-même mon cruel ouvrage. Ah ! je n’oublierai jamais l’impression céleste qu’il éprouva dans un de ces momens de ravissement que ma tendresse avait fait succéder