Page:Meister - Betzi.djvu/180

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Heutélie

Mais, Madame, je suis déjà grande assez, ce me semble, pour prendre soin de moi-même ; et le bonheur dont je jouis suffit à mes vœux.

Rafconie

Enfant que vous êtes, vous y connaissez-vous ! Je veux d’abord que mon éducation vous apprenne comment on devient la plus heureuse des filles. — Tenez-vous tranquille, ou comptez-y, je vous frapperai.

Heutélie

Hélas ! Madame, vous avez raison, je le sens bien douloureusement. Vous le voyez, Madame, si je suis tranquille, vous le voyez, je ne bouge pas....

Rafconie

Ah ! fort bien. Je vois que vous ne manquez pas d’esprit ; mais laissons-là les façons. Je suis votre mère,