Page:Meister - Betzi.djvu/168

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


influence sur notre politique, sur nos mœurs, sur nos systèmes religieux et sur notre littérature. Nos Troubadours y joueraient un assez beau rôle.

Les Poètes furent contemporains des Chevaliers errans, et quelques-uns d’entre eux se distinguèrent également par leurs poésies et par leurs exploits militaires. Les plus grands seigneurs de ce temps-là ne dédaignèrent point la gloire d’être cités parmi les Troubadours, et l’on trouve à leur tête le fameux comte de Poitou Guillaume IX ; presque tous s’empressaient au moins d’accueillir et de protéger des hommes qui occupaient agréablement leurs loisirs, et dont ils attendaient la plus douce récompense que la vertu puisse espérer des autres, la louange et l’immortalité. Quoique plusieurs de nos Poètes