Ouvrir le menu principal

Page:Maupertuis - Accord de différentes loix de la Nature.djvu/4

Cette page n’a pas encore été corrigée


mènes, est imparfaite, il a toûjours le mérite d’avoir voulu ne les déduire que de la méchanique la plus simple.

Plusieurs Mathématiciens relevèrent quelque paralogisme qui étoit échappé à Descartes, & firent voir le défaut de son explication.

Newton désespérant de déduire les phénomènes de la réfraction de ce qui arrive à un corps qui se meut contre des obstacles, ou qui est poussé dans des milieux qui lui résistent différemment, eut recours à son attraction. Cette force répandue dans tous les corps à proportion de leur quantité de matière, une fois admise, il explique de la manière la plus exact & la plus rigoureuse les phénomènes de la réfraction. M. Clairaut dans un excellent Mémoire qu’il a donné sur cette matière, non seulement a mis dans le plus grand jour l’insuffisance de l’explication Cartésienne, mais admettant une tendance de la lumière vers les corps diaphanes, & la considérant comme causée par quelqu’atmosphère qui produiroit les mêmes effets que l’attraction, il en a déduit les phénomènes de la réfraction avec la clarté qu’il porte dans tous les sujets qu’il traite.

Fermat avoit senti le premier le défaut de l’explication de Descartes, il avoit aussi désespéré apparemment de déduire les phénomènes de la réfraction de ceux d’une balle qui seroit poussée contre des obstacles ou dans des milieux résistans; mais il n’avoit eu recours ni à des atmosphères autour des corps, ni à l’attraction, quoiqu’on sçache que ce dernier principe ne lui étoit ni inconnu ni désagréable; il avoit cherché l’explication de ces phénomènes dans un principe tout différent & purement métaphysique.

Tout le monde sçait que lorsque la lumière ou quelque autre corps va d’un point à un autre par une ligne droite, ils vont par le chemin & par le temps le plus court.

On sçait aussi, ou du moins on peut facilement sçavoir que lorsque la lumière est réfléchie, elle va encore par le chemin le plus court & par le temps le plus prompt. On démontre qu’une balle qui ne doit parvenir d’un point à un autre