Page:Maupassant - L’Inventeur du mot « nihilisme », paru dans Le Gaulois, 21 novembre 1880.djvu/8

Cette page a été validée par deux contributeurs.


aux lettres, il allait partir pour étudier la philosophie en Allemagne quand un encouragement inattendu lui vint du célèbre critique russe Belinski. Cet homme exerça sur le mouvement littéraire de son pays une influence décisive ; et son autorité fut plus étendue, plus dominatrice que celle d’aucun critique en aucun temps et en aucun lieu. Il dirigeait alors une revue appelée : Le Contemporain, et