Page:Maupassant - L'adultère (extrait de Le Gaulois, édition du 1882-01-23).djvu/12

Cette page a été validée par deux contributeurs.


du reste, avec cordialité, bonne humeur et sérénité, pour la plus grande satisfaction de ces singuliers contractants ?

Et voici où me paraît être l’intérêt puissant de l’œuvre nouvelle que commence aujourd’hui le Gaulois.

guy de maupassant