Page:Maupassant - Camaraderie..., paru dans Le Gaulois, 25 octobre 1881.djvu/12

Cette page a été validée par deux contributeurs.


C’est cela sans doute que vous entendez aussi par « bizarreries agaçantes », ô critique qui niez la Tentation et l’Éducation, qui acceptez à peine Salammbô, et qui osez écrire ces choses plus funestes assurément pour votre renom que pour la mémoire du grand maître du roman moderne.

J’ai dit « grand maître du roman moderne ». Je ne suis pas seul à penser ainsi. Qu’on me permette de citer ce passage d’une lettre reçue ces jours derniers, d’un étranger que je ne connais que de nom, le docteur Éduard Engel, directeur d’une des plus grandes revues critiques d’Europe, le Magazin, de Berlin.