Page:Maupassant - Bibelots, paru dans Le Gaulois, 22 mars 1883.djvu/11

Cette page a été validée par deux contributeurs.


« Les poètes manquent au siècle dernier. Je ne dis pas : les rimeurs, les versificateurs, les aligneurs de mots ; je dis : les poètes. La poésie à prendre l’expression dans la vérité et la hauteur de son sens, la poésie qui est la création par l’image, une élévation ou un enchantement d’imagination, l’apport d’un idéal de rêverie ou de sourire à la pensée humaine, la poésie qui emporte et balance au-dessus de terre l’âme d’un temps et l’esprit d’un peuple, la France du dix-huitième siècle ne l’a pas connue ; et ses deux seuls poètes ont été deux peintres, Watteau et Fragonard. »

Écoutons-les maintenant nous expliquer Watteau :

« Le grand poète du dix-huitième siècle est Watteau. Une création, toute une