Page:Massé - À vau-le-nordet, 1935.djvu/23

Cette page a été validée par deux contributeurs.
21
le nordet
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

L’autre projet, plus récent, consisterait à construire, sur l’île d’Orléans (ci-devant Isle des Sorciers) une immense machine (j’ai trop peu de notions scientifiques pour préciser davantage) qui harnacherait le nordet pour le transformer en force motrice. C’est-à-dire qu’on ferait enfin travailler ce grand flâneur, ce polisson qui s’est contenté jusqu’ici de courir les rues, de trousser les unes, d’enchifrener les autres et d’embêter tout le monde.

Cette entreprise requérait un capital de dix millions. Les promoteurs avaient obtenu que le gouvernement souscrivit les trois quarts de la somme et le Pacifique Canadien, le quart, la ville devant parfaire la différence, c’est-à-dire sa quotepart habituelle. Mais Kébec qui se défend de sa citadelle et de ses remparts contre l’envahissement de ce qu’on appelle l’industrialisme, n’a pas encore jugé à propos de voter la somme requise.