Page:Mariel - Pierre Loti, 1909.djvu/54

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 48 —

ce que Chateaubriand a été pour ses contemporains, voilà près d’un siècle ; il a été l’enchanteur, celui par qui nous sont versés à pleines mains les philtres douloureux, subtils et berceurs. Et l’enchantement, soyons-en sûrs, ne cessera pas d’opérer après nous.

· · · · · · · · · · · · · ·

Que Loti se rassure. Quand, de toute la production romanesque du XIXe siècle français, la postérité ne devrait retenir que dix œuvres seules, nos petits-neveux ne liront peut-être plus Lélia, mais ils liront Pêcheur d’Islande.

Esquisses contemporaines, Revue des Deux-Mondes.

(1er juin 1907.)