Page:Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 15.djvu/564

Cette page a été validée par deux contributeurs.
510
RECHERCHES


0,516 idem ont donné 138cm.c. d’azote humide à 12°, et 0,755.

Ces résultats conduisent aux nombres suivants :

Carbone 
26,9
Hydrogène 
4,5
Azote 
31,9
Oxygène 
36,7
———
100,0

Le résultat de cette analyse était si extraordinaire, la matière décrite par nous, et que je croyais avoir reproduite, ne devant renfermer que 12 pour 100 d’azote, qu’il me parut nécessaire de reprendre la préparation de la substance avec de nouveaux soins, avant de rien décider.

Sur ces entrefaites, mon collègue à l’École polytechnique, M. Pelouze, reçut une lettre de M. Liebig, dans laquelle cet habile chimiste lui annonce qu’en traitant l’éther oxalique par l’ammoniaque, on obtient de l’oxamide. En revoyant l’analyse énoncée ci-dessus, il se trouve en effet que la substance que j’avais obtenue et examinée n’était autre chose que de l’oxamide, quant à la composition.

Il est facile de se rendre compte de la formation de l’oxamide en pareil cas, car l’éther oxalique et l’ammoniaque peuvent se convertir mutuellement en alcool et en oxamide.

En effet, l’on voit, en comparant les formules ci-dessous, comment peut agir l’ammoniaque, en admettant la production de l’oxamide :


C4O3, C8H8, H2O + Az2, H6 =
C4O2, Az2H4 + C8H8, H4O2.