Page:Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 15.djvu/143

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


d’observation sont non-seulement utiles, mais indispensables au perfectionnement des méthodes et de la pratique.

Sous les divers points de vue qui viennent d’être indiqués, vos commissaires pensent que le travail qui fait l’objet du présent rapport mérite les encouragements de l’Académie et ils ont en conséquence l’honneur de vous soumettre la proposition d’en ordonner l’impression dans le Recueil des savants étrangers.


Dupin, Navier et Poncelet, Rapporteur.


Paris, le 12 octobre 1835.