Page:Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 15.djvu/104

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


extérieur ou exo-chorion la membrane vasculaire extérieure qui est formée par la plicature de la vessie ovo-urinaire ; et il a nommé Chorion intérieur ou endo-chorion la membrane vasculaire intérieure qui est formée par cette même plicature. En s’en rapportant ainsi à l’autorité du premier auteur de la nomenclature des enveloppes fœtales, on ferait cesser la déplorable confusion qui règne dans cette partie de la science.

En terminant ce rapport, nous dirons que les observations que contient le mémoire de M. Coste n’ont été suivies, pour la plupart, que par votre rapporteur ; ses deux collègues, qui composent avec lui la Commission, n’ont été rendus témoins que d’un petit nombre de ces observations.

Conclusions. — Il existait avant ce jour beaucoup de travaux partiels sur l’ovologie de la brebis. Ces travaux avaient besoin d’être revus, afin de choisir ce qu’ils avaient de bon et de rejeter ce qu’ils avaient d’erroné ; ils avaient enfin besoin d’être complétés. Il fallait établir d’une manière rigoureuse la série des faits dans l’évolution de l’œuf. Les premiers observateurs n’ont pu qu’ébaucher ce travail, parce que, dans toutes les sciences d’observation, ce sont généralement les premiers pas qui sont les plus difficiles à faire. Lorsqu’une fois la route est découverte et indiquée, il devient facile de la suivre. C’est ainsi que M. Coste, guidé par les découvertes de ses devanciers, a suivi avec habileté la route qu’ils lui avaient tracée ; il a ajouté quelques faits aux découvertes qu’ils avaient faites sur l’ovologie de la brebis ; ses observations, soigneusement vérifiées par nous, ont le mérite de faire disparaître enfin toutes les incertitudes qui provenaient ou des assertions contradictoires ou de la divergence des opinions émises