Page:Mélandri - Les Farfadets, conte breton.djvu/13

Cette page a été validée par deux contributeurs.



page=1
« et quand au soleil couchant les filles s’en allaient rêver par les bruyères… »