Page:Lorin - L'air et la vitesse, 1919.djvu/17

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
9
L'Air et la Vitesse


Point d’appui de Sustentation Point d’appui de Propulsion MODE DE LOCOMOTION RÉSULTANT
Terre Terre Tous véhicules à roulement, glissement, reptation, mus par réaction d’adhérence à la surface du sol, ou par réaction sur point fixe.
(Air parasite) [1]
Air Terre Ballons captifs — Cerfs-volants. —
Eau Terre Bateaux toueurs — Bateaux halés.
(Air parasite)
Eau Eau Bateaux toueurs — Bateaux halés.
(Air parasite)
Eau Eau Bateaux de surface à propulsion hydraulique.
(Air parasite)
Eau Eau Bateaux sous-marins
Terre Eau Pas d’application nettement définie. On peut cependant concevoir le remorquage d’un véhicule terrien quelconque par un bateau.
(Air parasite)
Air Eau Ballons dériveurs du Comte de la Vaulx [2]. Trains Saconney remorqués par des navires.
Terre Air Véhicules à roulement, glissement mus par voile ou par propulseur aérien.
Eau Air Bateaux de surface, à voile ou à propulseur aérien.
Air Air Tout aéronef proprement dit.
(a) Plus léger que l’air : Ballons libres et dirigeables.
(b) Plus lourd que l’air : Aéroplanes, hélicoptères, orthoptères, etc.
Projectiles [3].
  1. Nous indiquons la mention (Air parasite) dans tous les cas où le véhicule baigne dans l’atmosphère, sans que celle-ci intervienne effectivement soit pour la sustentation, soit pour la propulsion. Nous faisons allusion plus loin à l’influence de l’air parasite.
  2. Pour les navires à voile et pour les ballons dériveurs prenant appui sur l’eau, l’air n’est pas uniquement le point d’appui de propulsion puisque, agissant seul, il donnerait seulement une dérive dans le vent, comme pour le ballon libre. Le point d’appui de propulsion est une combinaison mixte, air et eau.
  3. Nous plaçons les projectiles dans cette catégorie, bien que, à proprement parler, l’air ne soit pour eux ni un appui de propulsion, ni un appui de sustentation. C’est la Terre qui a donné l’impulsion première, sustentratrice et motrice : l’air n’est encore qu’un parasite. Il est, toutefois, une catégorie de projectiles, pou ou pas utilisés à ce jour, mais qui ont un avenir intéressant : ce sont les projectiles à sustentation et propulsion continues, projectiles volants et fusants, lesquels rentrent éventuellement dans la classe indiquée.