Ouvrir le menu principal

Page:Level - L’Épouvante, 1908.djvu/71

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
66
L’ÉPOUVANTE

« Un crime effroyable vient d’être commis au numéro 29 du boulevard Lannes, dans une maison habitée par un vieillard d’une soixantaine d’années. La victime a été frappée d’un coup de couteau qui lui a sectionné la gorge de l’oreille au sternum. Le vol semble avoir été le mobile du crime. »

— Un instant, répétez l’adresse…

— 29, boulevard Lannes.

— Je vous remercie, mais qui me dit ?… qu’est-ce qui me prouve ?… Comment pouvez-vous savoir ? Je ne peux pas publier une information pareille sans preuve… Le temps matériel me manque pour contrôler… Dites-moi quelque chose qui m’indique à quelle source vous avez puisé ce renseignement… Allô ! Allô ! ne quittez pas… répondez, Monsieur…

— Eh bien, fit Coche, admettez si vous voulez, que je suis l’assassin !… Mais laissez-moi vous dire ceci : j’achèterai le premier numéro du Monde qui sortira de vos presses, et, si je n’y trouve pas l’information que je vous transmets, je la passe au Télégraphe, votre concurrent. Après ça, vous vous arrangerez avec M. Chénard.