Page:Lettres d’un Provençal à son épouse, 1867.djvu/45

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LETTRE SIXIÈME

Paris, le……


Je connais à merveille, mon adorable femme, le plaisir que tu as dû éprouver. C’est véritablement là la seule manière que doit employer une Messaline lorsqu’elle veut bien jouir. Mais comme je vois que tu as trop brusqué le plaisir, je vais te faire connaître quelques épisodes qui doivent toujours être employés préalablement. Le plaisir n’est que ce qu’on le fait ; l’imagination au contraire est tout. Je me rendis hier dans un mauvais bousin du Palais, tenu par une nommée Sainte-Foi, au n° 148. — Cette Sainte-Foi est une vieille écourtée, nez de champignon et