Page:Lettres d’un Provençal à son épouse, 1867.djvu/41

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


RÉPONSE TROISIÈME

Marseille, le……


Si fait, mon bon mari, on peut décrire le plaisir, même le plus grand, et c’est sous son doux empire que j’écris la présente. J’ai raffiné sur ta dernière position, elle m’a monté la tête ! Pour te faire part de mon heureux résultat, j’ai fait réunir aujourd’hui chez moi le marquis B… et sa femme ; le carme B… ; le président C… et son épouse ; notre ami E… qui est si bien monté, et qui s’est épris, comme une bête, de ma femme de chambre. Nous sommes tous en cercle. C’est moi qui ordonne. Je fais signe à Lisette, elle approche, et comme tu sais qu’elle a un clitoris