Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/53

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


était, le prix du coton au dernier siècle et combien d’étoffes « de coton vous employez aujourd’hui, et en recourant à d’autres lieux communs analogues que l’on peut tirer du premier manuel venu…

« Quand vous parlez de la situation de la classe laborieuse et de l’amélioration de votre sort, vous entendez parler de votre situation comparée à celle de vos concitoyens dans le présent, comparée, par conséquent avec la mesure moyenne (Musztab) des habitudes dans le temps actuel. Et l’on veut vous distraire par de prétendues comparaisons de votre situation avec la situation des travailleurs dans les siècles passés…

« Chaque satisfaction humaine (jede menschliche Befriedigung) dépend toujours et seulement du rapport des moyens « (Befriedigungsmitteln) aux besoins devenus habituels dans un temps donné, ou ce qui est la même chose, du superflu des moyens au delà de la limite la plus basse des besoins devenus habituels dans ce temps. Chaque élévation du minimum des besoins habituels apporte avec elle des souffrances et des privations que les temps antérieurs n’avaient pas connus. Quelle privation éprouve le Botokoudo, s’il ne peut acheter de savon ? le sauvage anthropophage s’il n’a pas un vêtement convenable ? Quelle privation éprouvait l’ouvrier avant la découverte de l’Amérique s’il n’avait pas de tabac à fumer ? Quelle privation ressentait l’ouvrier avant la découverte de l’imprimerie s’il ne pouvait se procurer un livre utile ?…

« Toute souffrance et toute privation humaines, de même que toute satisfaction humaine, par conséquent aussi la situation de chaque partie de l’humanité, ne peuvent se mesurer que par comparaison avec la situation dans laquelle se trouvent d’autres hommes du même temps relativement à la moyenne habituelle des besoins (Lebensbedürfnisse). La situation de chaque classe a toujours pour unique mesure la situation des autres classes dans le même temps. Quand bien même il serait établi que le niveau des condi-