Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/434

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ger, le fabriquer, puisque ce fer ne sert que d’intermédiaire dans la production et qu’il n’est pas, par lui-même, pour la plus grande partie du moins, indépendamment des machines, un objet consommable. Il faut déduire encore les ouvriers occupés aux réparations, à l’entretien, au transport même de ces machines, ou du charbon qu’elles consomment, ou du fer avec lequel elles sont construites. Parmi ces 40,000 machines à vapeur, il y en a qui ne servent pas à faire des produits que l’humanité apprécie en eux-mêmes, mais qui ont pour usage d’aider à la fabrication d’autres machines, telles sont les machines-outils. Voyez que de doubles emplois dans tout cet effectif d’instruments. Quand donc on vient dire que les 40,000 machines à vapeur existant en France, et représentant 4,800,000 chevaux de force, ont apporté à notre production un concours égal à celui de 30 millions d’ouvriers adultes, cette proposition n’est pas choquante si on ne l’avance que comme une simple curiosité statistique ; mais si on prétend, comme certains économistes nébuleux et comme la plupart des socialistes, en conclure que la puissance productive de l’homme, pour les objets dont il a personnellement besoin, est devenue quatre fois plus grande, on tombe dans une ridicule exagération.

Il importe à la science sérieuse de faire justice de ces illusions. Il n’en demeure pas moins vrai que ces progrès, qui sont réels et considérables, sans avoir toute l’étendue qu’on leur attribue souvent, ont sensiblement amélioré le sort de l’ouvrier et qu’ils doivent l’adoucir encore à l’avenir.

Une opinion qui est parmi les plus répandues et les plus fausses, c’est que le paupérisme augmente au fur et à mesure que l’industrie se répand. Aucun fait, aucune statistique ne vient à l’appui de ce préjugé.

Le paupérisme est, d’ailleurs, un mot sur le sens duquel il faudrait s’entendre. Nous avons donné la définition de Proudhon, qui entendait par cette expression non seulement l’indigence réelle, le manque des objets strictement nécessaires pour la subsistance physique, mais encore la gêne qui vient de l’inégalité des ressources et des désirs, de l’âpre avarice, de l’envie