Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/423

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


5° L’exagération du capitalisme ;

6° Les variations monétaires ;

7° L’augmentation du prix des loyers qui ne laisse au travailleur que 50, 60 ou 80 pour 100, de ce qu’il avait autrefois pour sa consommation.

Après avoir signalé ces formes diverses du paupérisme, comment conclut l’écrivain socialiste ? Par un passage que l’on pourrait croire extrait d’un sermon de Bossuet ; reproduisons ces belles paroles dont le seul vice est une évidente exagération :

« Une fois que, par le défaut d’équilibre dans la répartition, le paupérisme a atteint la classe travailleuse, il ne tarde pas à s’étendre partout, en remontant des conditions inférieures aux supérieures, à celles mêmes qui vivent dans l’opulence.

« Chez le malheureux, le paupérisme se manifeste par la faim lente, dont a parlé Fourier, faim de tous les instants, de toute l’année, de toute la vie faim qui ne tue pas en un jour, mais qui se compose de toutes les privations et de tous les regrets, qui sans cesse mine le corps, délabre l’esprit, démoralise la conscience, abâtardit les races, engendre toutes les maladies et tous les vices, l’ivrognerie entre autres et l’envie, le dégoût du travail et de l’épargne, la bassesse d’âme, l’indélicatesse de conscience, la grossièreté des mœurs, la paresse, la gueuserie, la prostitution et le vol…

« Chez le parasite, l’effet est autre : ce n’est plus de la famine, c’est une voracité insatiable. Il est d’expérience que plus l’improductif consomme, plus par l’excitation de son appétit en même temps que par l’inertie de ses membres et de son cerveau il demande à consommer….. À mesure que le riche cède à cette flamme de jouissances qui le consume, le paupérisme l’assaillit plus vivement, ce qui le rend à la fois prodigue, accapareur et avare….. Le luxe de table n’est qu’une fraction de la dépense de l’improductif. Bientôt, la fantaisie et la vanité s’en mêlant, aucune fortune ne lui suffit plus au sein des jouissances il se trouve indigent. Il faut