Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/320

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Quant à la petite industrie, quoique la lutte lui soit difficile contre la grande, on peut citer diverses méthodes ou différents moyens qui atténueraient, sans complètement la détruire, l’infériorité de là première c’est la pratique de l’Association entre les petits industriels ; ce sont les établissements de vente de force motrice l’es sociétés de crédit, les sociétés d’achats de matières premières. Il faudrait tout un volume pour énumérer les essais qui se sont faits dans cette direction nous nous contentons en ce moment d’indiquer la voie.

La transformation du commerce, comme où le verra dans le chapitre suivant, pour être moins avancée que celle dé l’industrie, se poursuit néanmoins dans le même sens, c’est-à-dire qu’une grande concentration s’opère dans la distribution et l’échange des produits.

Est-il vrai que de cette organisation de plus en plus bureaucratique de la société moderne il résulte qu’il soit beaucoup plus difficile à un homme du peuple, à un simple ouvrier, de s’élever, de perser, aujourd’hui qu’il ne l’était autrefois ? Cela n’est pas complètement exact, quoique ce soit une opinion vulgaire. Ce qui rend moins aisé lé prompt essor des simples ouvriers ou des employés, c’est précisément que là concurrence est devenue entre eux beaucoup plus vive, et que les connaissances qui rendaient autrefois, un homme propre aux emplois supérieurs et qui le mettaient hors de pair sont aujourd’hui universellement répandues. Mais il y a de l’avancement dans cette organisation toute bureaucratique de l’industrie et du commerce. Le fabricant ou le directeur a intérêt à discerner les sujets capables, zélés, laborieux, doués d’initiative, ayant le don d’administrer, d’organiser et de commander le succès des grandes entreprises dépend de la capacité des agents, non seulement des directeurs, mais des contre-maîtres, des représentants tout ouvrier qui a le goût du travail, de l’ordre, qui est persévérant, qui offre en un mot des garanties, est à peu près assuré de faire rapidement son chemin. L’indus-

    perfectionnés. Il est vrai que ce progrès sera acheté par la ruine de la plupart des actionnaires des compagnies nouvelles.