Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/246

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des capitaux surabondants du vieux monde dans les contrées encore vierges s’opérerait-elle ? Qui peut le prétendre ? L’intérêt du capital ou, comme dit la langue vulgaire, l’intérêt de l’argent crée l’association la plus intime, la coopération la plus constante entre des hommes placés aux antipodes l’un de l’autre. En dehors des colons qui vivent physiquement dans les pays neufs, il y a une foule d’autres hommes qui sont, eux aussi, réellement des colons et qui travaillent aussi énergiquement que les premiers au développement des contrées neuves qu’ils n’ont jamais vues : ce sont les capitalistes, grands ou petits, dont l’épargne va mettre en valeur au loin des richesses naturelles inexploitées.

L’intérêt est donc justifié par le service rendu à l’emprunteur, par la peine prise par le prêteur, et d’une manière plus générale par l’utilité sociale qui en résulte.

L’intérêt, même lorsqu’il est acquis pendant trente, quarante, cinquante ans, et lorsque par l’accumulation des diverses sommes annuellement payées il dépasse le montant du capital, n’épuise pas le capital et ne dispense pas de le rendre. Rien n’est plus juste. L’intérêt n’est pas, en effet, une restitution par acomptes du capital prêté : c’est la représentation des services successifs rendus par le capital à l’emprunteur sans que le capital lui-même en soit diminué ou altéré. Il est de l’essence de l’utilité du capital qu’elle se répercute sur toute une série indéfinie d’actes productifs sans que le capital lui-même disparaisse. Quand on prête à un chasseur un fusil, il retire de ce fusil une utilité distincte, un avantage particulier, toutes les fois qu’il se trouve en présence du gibier, et cependant au bout d’un mois, au bout d’un an, après avoir ainsi procuré à son détenteur vingt, trente, cent, mille avantages, le fusil peut être en aussi bon état qu’auparavant. Il en est de même pour une machine à coudre prêtée à une ouvrière, une charrue à un laboureur : il est de l’essence du capital de fournir successivement et par parcelles des centaines d’utilités, sans se détériorer en aucune façon ; ou du moins, s’il se détériore, il suffit de consacrer à le remettre en