Page:Lermontov - Un héros de notre temps, Stock, 1904.djvu/251

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vous essayer sa valeur ? Cela vous amusera.

— Nous voulons bien ; mais comment ?

— Eh bien ! écoutez, Groutchnitski est particulièrement irrité contre lui ; à lui le premier rôle. Il cherchera quelque absurde querelle à Petchorin et le provoquera en duel. Mais attendez ; voici où sera le plaisant de la chose : Il le provoquera en duel, bien ! Tout cela, provocation, préparatifs, conditions, sera on ne peut plus solennel ; j’en fais mon affaire. Je serai ton second, mon pauvre ami. Mais voici comment tout s’arrangera : Nous ne mettrons pas de balles dans les pistolets. Je vous réponds que Petchorin aura peur. Que le diable m’emporte si ce n’est pas vrai ! Je les placerai à cinq pas. Consentez-vous, messieurs ?

— C’est très bien imaginé ! Nous consentons. Pourquoi non ? s’est-on écrié de tous côtés.

— Et toi, Groutchnitski ? »

J’attendais avec émotion la réponse de Groutchnitski. Une colère froide s’était emparée de moi à la pensée que, sans un hasard, j’aurais pu devenir la risée de tous ces sots. Si Groutchnitski n’avait pas consenti, je lui aurais sauté au cou. Mais après quelques instants de silence,