Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/91

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


alternant avec les pâleurs grises du dehors, les figures sur les fonds se dressaient livides, comme des spectres.

Constamment les rafales chassaient à l’intérieur des volées de neige ; celles-ci passaient par les ouvertures mal bouchées et s’en venaient s’abattre le long de la ligne des fours ; quelquefois les hommes disparaissaient dans une trombe de fines poussières glacées. La plupart, d’ailleurs, dans ce terrible courant d’air du hall ajouré sur toutes ses faces, étaient raclés de vieilles toux qui les faisaient aboyer comme des chiens en d’horribles quintes époumonées. Chaque hiver, malgré sa vigueur, Huriaux avait la sienne,