Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/66

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


une colère contre Huriaux. Qu’est-ce qu’elle ferait du petit quand il lui viendrait gnangnan après les neuf mois de son ballon à rouler sous les moqueries de toute l’usine, si d’ici là le greffier ne les avait déjà couchés sur ses registres ? Même mariée d’ailleurs, il lui faudrait allaiter, coudre la layette, laver les langes, ébrener l’enfant, un tas de saletés qui lui gâtaient son fameux rêve.

Elle s’attarda dans la campagne, ayant toujours devant les yeux cette déformation de son corps et se tâtant par moment les lombes avec la terreur de les sentir bouger. Quant au reste, la petite honte du péché rendu public, elle n’en était pas touchée, ayant grandi dans l’instinct que le sexe était un outil de plaisir et que l’homme et la femme étaient faits pour s’accoler. Après tout, elle était bête de s’alarmer avant le temps : son flanc n’avait pas enflé ; elle en palpait toujours la rondeur lisse et naturelle. Et qui sait si cette méquenne du diable ne lui avait pas menti pour lui agripper ses deux francs ? Puis il y avait des drogues ; elle se souvenait d’histoires de filles grosses qui tout à coup étaient redevenues plates comme des saurets ; et des femmes mariées avaient jaboté, disant qu’elles avaient foiré leur mioche dans une caquesangue.

La nuit étant tombée sur les champs, elle doubla le pas, agaillardie, finissant, en son éternelle versatilité, par s’amuser de tout ce plaisir de trois mois qui se mettait inopinément à fleurir en elle. Personne ne la vendrait, d’ailleurs : elle serait la seule à savoir qu’une vie remuait là, dans sa ceinture ; et elle jouissait à l’avance de duper le monde quand, le front haut, comme une baucelle sans reproches, elle continuerait à blasonner les poulettes mises à mal par le coq. Caillette comme elle l’était, elle ne sut toutefois se taire à la Zébédé et chaud lui conta sa grossesse, le rire aux dents, avec son impudeur naïve de femelle vouée à l’homme. La vieille finaude, à cet aveu si peu déguisé, s’éjouit maternellement. Bien manœuvré, la crapaude ! Du coup c’était la brebis qui mangerait le loup ! Et, loin de l’engager à se cacher, elle la travailla pour qu’elle étalât son ventre dans toute son ampleur, comme elle l’avait fait elle-même, afin que tout le monde connût qu’elle avait enfanté des œuvres du puddleur.